Press "Enter" to skip to content

Robert Smith : « j’ai vraiment besoin d’avoir de bonnes paroles »

Dans une interview donnée à l’issue du concert de The Cure au Fuji Rock Festival, Robert Smith est revenu sur la présence d’Eden Gallup à ses côtés ainsi que sur le nouvel album. Petit résumé.

Après son concert au Fuji Rock Festival dimanche soir, Robert Smith s’est entretenu devant une caméra avec la DJ japonais Chigusa pour discuter de son retour au Japon pour la troisième fois en 15 ans.

Il évoque également la participation d’Eden Gallup, à la place de son père Simon, ce dernier ayant dû rentrer en Angleterre après le festival suisse du Paleo en raison d’une urgence personnelle. Smith indique qu’il s’agissait de la première apparition du groupe sans Simon Gallup depuis plus de 20 ans.

Eden Gallup au Fuji Rock Festival (photo Mauro Mélis)

Robert Smith a également ajouté qu’Eden, suite à l’absence de son père, a simplement indiqué qu’il serait capable de jouer à sa place si il pouvait faire une répétition avec le groupe. Car il baigne dans l’univers de The Cure depuis son enfance et a grandi avec eux (Robert Smith est par ailleurs son parrain). Enfin, étant l’assistant de son père quant à la préparation de ses basses, il connaît parfaitement tous les titres. Et le résultat a tout à fait satisfait Robert Smith qui indique à propos du show que « c’était vraiment bizarre mais tout le monde jouait si bien, je prenais tellement de plaisir à être sur scène que j’en ai presque oublié que ce n’était pas Simon qui était avec moi ».

Robert Smith évoque également, au cours de l’interview, le nouvel album attendu aux alentours du mois d’octobre 2019. Mais il précise que les pistes vocales ne sont pas encore terminées :

« L’essentiel est fait, c’est juste que mon chant n’est pas achevé. C’est toujours la même chose. Cela me prend juste beaucoup plus de temps, parce que je suis très conscient du fait que nous n’avons pas fait d’album depuis plus de 10 ans et j’ai vraiment besoin d’avoir de bonnes paroles. Juste les mots, pas vraiment le chant. Je pense toujours que ce sera le dernier album de The Cure, et je veux qu’il soit bon ».

Robert Smith parle également de son amour pour le Japon, qu’il a découvert lors de sa tournée en 1983 avec Siouxsie and The Banshees. Smith suggère également que, pour la promotion du nouvel album, il aimerait que The Cure joue dans plusieurs villes de l’archipel l’année prochaine.

La vidéo de l’interview :

Lire également :

Abonnez-vous à la newsletter de Pictures of Cure et ne ratez aucune info !

Un service proposé par FeedBurner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Pictures of Cure • 2001-2018 • Tous droits réservés