Press "Enter" to skip to content

Depeche Mode – Sounds Of The Universe

« Leurs meilleures années sont derrière eux »… C’est en ces termes qu’on pourrait parler de Depeche Mode (comme beaucoup d’autres groupes des eighties qui ont survécu, y compris The Cure…). Pourtant, depuis « Ultra » (1997) qui fut l’album ayant signé le retour du groupe sur le devant de la scène (sans Alan Wilder, ce qui en soi est déjà une belle performance), Dave Gahan et ses deux acolytes ont toujours su se renouveler pour conserver un intérêt auprès de leurs fans. Et voici que débarque « Sounds Of The Universe », 12ème album studio…

Et malheureusement, force est de constater que le déclin est bien réel… Car « Sounds Of The Universe » ne possède pas la flamme des précédents opus. Pourtant Depeche Mode fait ce qu’il sait faire de mieux : Dave Gahan chante toujours aussi bien (et c’est peu de le dire !), Martin Gore écrit toujours aussi bien (et chante tout autant, il n’y a qu’à écouter « Jezebel » pour s’en convaincre) et Andrew Fletcher… ne fait rien comme d’habitude (à part apparaître sur les photos). Et malgré tout ça, il manque quelque chose, à l’image de « Wrong », premier single extrait de ce « Sounds Of The Universe ». Le clip, glauque à souhait, vaut par contre largement le détour (voir plus bas) et réussit à créer une synergie quasi parfaite entre images et musique. Sur ce coup là, DM a eu tout juste en en confiant la réalisation à Patrick Daughters (connu entre autres pour son travail avec Liars, autre groupe bien agité du bocal du label Mute) et non pas à Anton Corjbin, éternel collaborateur visuel du groupe. Mais ce n’est que partie remise puisque ce dernier sera en charge de mettre en scène les concerts du futur mega world tour…

« Sounds Of The Universe » est pourtant loin d’être mauvais. Il est juste insuffisant. Sa faiblesse vient essentiellement de cette apparente facilité dans laquelle est tombé Depeche Mode musicalement parlant (car côté paroles c’est toujours aussi appliqué). « Sounds Of The Universe » ressemble trop à une bibliothèque de sons electro, vintage pour la plupart. A ce propos, le titre de l’album est semble-t-il à prendre au premier degré.

Bref, vous l’aurez compris, « Sounds Of The Universe » n’est pas un un album qui vous fera tomber à la renverse mais pour autant pas besoin de se forcer pour l’écouter, car il reste plaisant et extrêmement bien produit. De ce côté, pas d’inquiétudes, Depeche Mode est toujours présent.

Lire également :

Abonnez-vous à la newsletter de Pictures of Cure et ne ratez aucune info !

Un service proposé par FeedBurner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Pictures of Cure • 2001-2018 • Tous droits réservés